Et si Bacchus était une femme, c’est encore des dégustations thématiques
et régulières à la boutique, en compagnie de vigneron(ne)s conviviaux et chaleureux.

C’est aussi des événements festifs
autour des grands moments qui rythment l’année vigneronne :
Beaujolais nouveau, rosés de l’été, Champagnes et autres vins …

« Sans vin, pas d’amour », clamait Euripide, qui en connaissait un rayon. Sans fête, pas de partage des plaisirs bachiques, enchaîne Elodie. Pour fêter les rosés de l’été, Et si Bacchus était une femme avait convoqué le ban et l’arrière-ban épicuriens devant sa boutique, par un samedi après-midi de mai baigné de soleil, de rires et de joie d’être ensemble. Le dress-code décontracté (une touche de rose) avait été respecté, et plusieurs vigneronnes étaient venues spécialement pour faire découvrir leurs rosés. Au total, une centaine d’amis et d’aficionados de passage ont croisé le verre et le verbe, parce que, l’important, c’était le rosé, ce 17 mai ! Et la fête continue tout l’été au 119, rue Monge, avec une sélection d’excellents vins rosés.

  • Dégustation de vin, Boutique de vin Paris
  • Gault & Millau - Bacchus Vin
  • Paris - Bacchus Vin
  • Libération - Bacchus Vin
  • 60 millions de consommateurs - Bacchus Vin